Ayé, j'ai migré de ma version 10.2 passablement transformée (un python spécial QT4, une installation des bindings QT pour .NET, et j'en passe et des pas mures). D'ailleurs, je viens de taper « mure » dans Grppglr pour vérifier l'orthographe, et la première suggestion était « bourgeoise vicieuses ». Donc dorénavant quand une pêche est à maturité, je ne dirais plus « cette est pêche mure », mais « cette pêche est une bourgeoise vicieuse ». Bref, revenons à nos moutons dans l'aspirateur.

Ma première impression de cette nouvelle mouture de la distrib Linux au caméléon est un peu douce/amère. Amère dans le sens où, dès l'installation on sent que les délais de release étaient super tendus. Je m'explique en disant que certains écrans de l'installation n'ont été internationalisés qu'à moitié, ce qui nous donne une partie des explications en français et l'autre en anglais. Je m'explique aussi dans le fait que même si Zen, le système de management des paquets sens faire un apt façon Novell mais qui n'a jamais vraiment marché, a été abandonné, le nouveau système n'est pas non plus exempt de problèmes. Pour preuve, l'applet KDE de l'openSUSE updater qui reste désespérément coincé en mode « Coin! Je peux pas vérifier s'il y a des mises à jour disponibles ». Enfin je trouverais probablement bien d'autres problèmes vu que je n'ai pas fini de faire le tour du propriétaire.

Pour la partie douce, même si le nouveau système de gestion de paquets n'est pas exempt de sushis au thon rouge, il est autrement plus réactif que la version précédente. La gestion des dépôts annexes est un plus intuitive (grâce à l'applet précédement citée). Le temps de boot a été considérablement réduit. Je n'ai pas fait de bench, mais je prend comme référence que j'avais largement de temps de me décider à aller pisser pendant le boot sur la version précédente. Même si c'est encore trop tôt pour qu'il soit réellement utilisable dans son ensemble, je peux jouer avec des bouts de KDE4 sans trop polluer KDE3. Et je suis sûr qu'il plein d'autres features super bien dans tous les coins mais je n'ai pas trop le temps de m'amuser à toutes les passer.

Voilà donc mon impression mi-figue, mi-raisin...Voilà donc mon impression fisin...Voilà donc mon impression guerai...Pff..Bref en une impression en demi-teinte, bleu orangée. C'est pas super, mais y a du mieux.