Cela faisait longtemps que j'avais prévu de faire la review du nouvel opus du groupe de Patton, j'ai nommé Tomahawk.

Le concept de cet album affiché de cet album est de vouloir mixer des musiques traditionnelles des natifs d'Amérique, pour faire politique correct, avec de la musique contemporaine. En fait cet album est celui dans lequel on sent le moins la patte de Patton derrière tout le processus de création (de la musique aux paroles en passant par les cris et l'utilisation de sample). Et pour cause, d'après le groupe lui-même cet album est plus l'oeuvre de Duane Denison (guitariste de Jesus Lizard) que de l'ensemble du groupe lui-même . Les musiques ont d'ailleurs été composées d'un côté puis envoyées à Patton pour qu'il rajoute les voix.

Ayant lu sur le net une critique de l'album comme étant la rencontre du rock et des chants traditionnels indiens, pour être incorrect, je trouve que cette qualification est fausse. Je qualifierais l'album plutôt comme étant à tendance Ambient que vraiment rock. Beaucoup trop de samples sont utilisés pour le rendre vraiment rock. Toujours est-il que j'aime beaucoup, car c'est bien le premier album des projets de ce malade de travail qu'est Patton où il s'efface le plus. J'aime aussi beaucoup l'ambiance dégagée par certaines chansons telle que Mescal Rite 1, où je trouve qu'on a la sensation de vivre un trip aux champignons accompagné par les champs d'une tribu. Ou bien encore Sun Dance, dans sa répétition entrecoupée d'un passage métal tranchant la monotonie du chant. Bref j'aime beaucoup, mais je pas sûr que tout le monde soit du même avis, l'univers du sieur Patton étant très particulier.