Red Is Dead

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 07 mai 09

Coda.fm, un site qu'il est bien.

Au cours de mes pérégrinations improductives, je suis tombé sur un site qu'il est merveilleux, qu'il s'appelle Coda.fm.
Alors Coda, c'est quoi ? Tout simplement un site de war3z téléchargement musical. Bon, évidemment, çaylemal, çaypalégal. Cependant, quelques points ont attiré mon attention.

  • Il est beau. Interface claire. Très claire même. Comparé à l'Itunes store ou amazon, on serait presque perdu tellement c'est vide.
  • Il est beau certes, mais il est complet. Chaque album a droit à se petite preview, et chaque artiste pareil. Les images et tracklist sont présentes, tout ce qu'il faut pour s'y retrouver. De plus l'intégration last.fm est pré
  • En 3 clics j'ai trouvé l'album que je cherchais et mis à télécharger (Sgt Pepper des beatles). Sur fnac.com ou amazon je cherche encore. En plus c'est gratuit :)
  • Beaucoup de lossless ou de haute qualité pour les MP3.
  • Du feed RSS qui va bien

Bref, vous l'aurez compris, je suis conquis. Cependant une question se pose dans ma tête : pourquoi il n'existe pas un truc aussi simple/interopérable pour des albums payants ? Pourquoi est ce que des sites comme ça sont forcément du côté du téléchargement "illégal" ?
Je pense que c'est le genre d'alternative qui mérite le détour. Et que les majors devraient *vraiment* s'inspirer de ce genre d'initiatives pour développer l'offre légale...

lundi 13 avril 09

Jouons avec SQLAlchemy

SQLAlchemy est un ORM pour Python. Un peu de code, comme sur un vrai bloc-notes :

from sqlalchemy import Column, Integer, String, create_engine
from sqlalchemy.ext.declarative import declarative_base
from sqlalchemy.orm import sessionmaker
Base = declarative_base()
class User(Base):
	__tablename__ = 'users'
	id        = Column(Integer, primary_key=True)
	firstname = Column(String)
	lastname  = Column(String)
	password  = Column(String)
	def __init__(self, firstname, lastname, password):
		self.firstname = firstname
		self.lastname  = lastname
		self.password  = password
	def __repr__(self):
		return "<User('%s','%s','%s')>" % (self.firstname, self.lastname, self.password)
engine = create_engine('sqlite:///:memory:', echo=True)
metadata = Base.metadata
metadata.create_all(engine)
Session = sessionmaker(bind=engine)
session = Session()
#Ajoutons un utilisateur dans la base, histoire de montrer comment ça marche
user_lewis = User('Lewis', 'Trondheim', 'secretpass')
session.add(user_lewis) #requête SQL INSERT
session.commit()

Et hop ! Une base Sqilte a été générée (elle est stockée en mémoire pour le coup, mais passons), une table users a été créée, et un utilisateur nommé Lewis Trondheim possédant un mot de passe super sécurisé a été inséré.

jeudi 17 avril 08

Embeté avec ma bêta

Ce week/end, je me suis amusé à upgradé ma Fedora 8 en Fedora 9. Le processus ne fut pas sans heurts, mais ça a finalement marché. Deux jours plus tard, lors d'une mise à jour, l'installateur de paquets plante, ce qui n'arrive jamais. Et il plante pendant la mise à jour d'une des briques essentielles, la glibc. Bilan : système mort instantanément. Pour réparer, j'ai dû utiliser un CD de restoration bootable, le Fedora Rescue CD, qui m'a permis de booter sur un système sain de manière à refaire - correctement - la mise à jour de la glibc. Et de corriger ainsi tous mes problèmes.

Donc si vous n'êtes pas à l'aise avec un peu d'administration système, évitez les versions bêta comme le grand satan de South Park.

jeudi 03 avril 08

Internet ou mintel 2.0

Je me permets de partager une présentation que j'ai connu récement sur la comparaison entre ce que devient internet et le minitel. Tout cela autour du logiciel libre. Cette présentation a été réalisé lors du RMLL (Rencontre Mondial des Logiciels Libre) de 2007.

Vidéo de Benjamin Bayart :
http://www.fdn.fr/Internet-libre-ou-Minitel-2.html

Transcription texte :
http://faq.tuxfamily.org/InternetLibre_ou_Minitel_2.0/Fr

dimanche 30 décembre 07

Egobookmark : Mozilla Wave

http://labs.mozilla.com/2007/12/introducing-weave/

Mozilla lance un concurrent à Netvibes, iGoogle, etc. Deux points clefs : intégration au navigateur transparente (même marques-pages / historiques / mots de passe partout), et respect de la vie privée (à priori, la partie serveur sera auto-hébergeable si cela vous intéresse). API pour bientôt.

vendredi 28 décembre 07

Cartes ATI sous Linux : c'est toujours pas ça

Propriétaire d'un PC dont la carte graphique (une X1400 Mobility)  n'est pas supportée par le driver radeon du serveur Xorg, je me suis  donc tourné vers les drivers propriétaires d'ATI. OpenSuSE proposant un repository avec les derniers drivers proprios de la firme appartenant à AMD, j'ai donc installé ceux-ci.

Pensant que le support des fonctions essentielles, à savoir une 3D pas trop bugguée et une 2D plutôt bonne, seraient assurée quelle ne fut pas ma déception. Les derniers drivers sont tellement mauvais que même sur le desktop des bugs d'affichage apparaissent (lignes noires sous le curseur ou dans un coin de l'écran). De même pour la lecture de vidéos, des 'artefacts apparaisent (des lignes transversales donnant l'impression que l'image est coupée en deux).

Ayant parcouru plusieurs forums afin de découvrir quelle version pouvait assurer un minimun, j'ai donc installé toutes les versions du driver proprio en partant de la 8.44 pour revenir à la 8.40. Aucune n'a pu assérer le minimum que je souhaitais (soit des bugs 3D, soit des bugs d'affichage, soit un support XV inexistant). Je me suis alors amusé à relire les changelog des versions propriétaires. En fait depuis la version 8.40 je me suis apperçu que chaque version corrigeait un truc pété dans la version d'avant et pétait un autre truc par la même occasion.

Puis je me suis tourné vers les drivers libres à savoir le driver RadeonHD. Sortis en version 1.0, je pensais que l'effort de développement d'une alternative libre (sans support 3D, mais bon je m'en fiche pour le moment) assurerait le minimum au niveau 2D (pas de bugs d'affichage et un support XV), Et bien non, toujours pas. Il me manque le support XV. Bon il faut dire que sur le site du driver libre, on voit qu'ils sont passés de la version 0.0.5 à la version 1.0 sans version intermédiaire, et que leur principale préoccupation pour l'instant est le support matériel. Loin de moi de critiquer une initiative libre (sponsorisée par Novell quand même), mais ce n'est pas non plus ce que je cherche.

Bref on dira ce qu'on voudra de NVIDIA, je préfère largement leurs drivers propriétaires qui fonctionnent pas trop mal à ceux d'ATI. Vivement que le driver libre produit grâce à la libération des specs par ATI soit complet.

lundi 22 octobre 07

Retour sous ubuntu

J'ai récemment installé ubuntu gutsy gibbon sur mon pc portable, avant de le vendre à une amie, qui, disont le franchement, n'y connait rien à l'informatique. Comme je ne voulais pas faire la hotline 10 fois par semaine, et que le portable en question était destiné à une utilisation bureautique / web-IM / musique / films, aucune raison d'installer windows. Le portable en question est un packard bell easynote. Après une installation depuis le live CD de la beta 4, qui s'est déroulé sans problèmes, j'ai installé tout ce qui fallait pour l'utilisation susdite, c'est à dire pas grand chose (amarok, kopete et les codecs en fait). Le portable ayant une cam intégrée, j'ai voulu que celle ci soit reconnue. Installation d'un driver pas stable, ça marchouille (très mauvais rendu sous kopete, mais c'est pas grave, ça ira mieux au fur et à mesure de la stabilisation du driver). D'après l'utilisatrice, tout va bien (elle n'a même pas utilisé le multiboot sous vista, c'est dire !). Un freeze, mais impossible de savoir si c'était une histoire de beta, ou de surchauffe. Le seul point négatif à l'affaire, c'est que le portable qui avait déjà une autonomie par terrible (~1h30 sous vista), et sous ubuntu, en économie d'énergie à fond et tout périphs inutiles désactivés, on peine à atteindre une heure. A optimiser, donc, surtout qu'il doit y avoir moyen de désactiver plus de services/périphériques que sous windows (j'espère !)

Après avoir revendu le bébé, je me suis senti tout triste. Il marchait drôlement bien avec sa buntu toute fraîche !

Du coup j'ai pris la saine décision de me remettre sous ubuntu sur mon desktop. Il faut savoir que j'avais abandonné linux lors de l'achat de mon dernier pc, celui-ci refusant systématiquement l'installation de l'OS. Etant flemmard, et ne voulant pas une autre distribution, j'avais laissé tomber. J'y suis revenu lors de la sortie de feisty, mais comme pour la version d'avant, le live CD me refusait l'install, ou plutôt bloquait lors du partitionnement du disque. Après avoir essayé toutes les options étranges et incongrues de ligne de commande, j'ai laissé tomber. Bon, c'est pas grave, j'attends.

Là avec la sortie de la nouvelle version, j'ai eu super envie de m'y remettre, surtout après ma très bonne expérience sur le portable. J'essaie avec le liveCD de la beta 4 (celle qui avait marché sur le portable), et là c'est le drame : au moment du partitionnement, pif pof, bloqué. Bon, pas de panique, je me suis dit "on va faire ça à la roots", et je décide de télécharger le cd de l'alternate. Et bin là, pas de soucis, install niquel, et pas de galère de disque dur.

gutsy_driver.pngAu démarrage, "hou que c'est moche !". J'avais l'impression d'être revenu 2 ans en arrière. Heureusement, c'était juste que les drivers de carte graphique étaient les drivers par défaut. Mais une petite icône dans la barre des tâches me demandait si je voulais utiliser les drivers propriétaires nVidia, chose que oui, je voulais bien (cliquez le screenshot à gauche). Téléchargement, install, reboot, et pan, c'est toujours aussi moche. En effet, il fallait du coup aller demander au gestionnaire de préférences des effets graphiques de monter en plus haute qualité. C'est dommage, je trouve qu'ils auraient pu re-proposer le réglage. Par contre une fois le réglage mis au max, du bonheur en barre, mieux qu'un twix. Les fenêtres molles, qui se dockent, enfin bref, çay beau.

Une bonne surprise aussi, c'est qu'au premier lancement de divx, le lecteur vidéo me demande si je veux aller chercher les codecs qui vont bien. Et contrairement à WMP, là, ça marche :) Donc à moi les joies des formats fermés :) Par contre toujours quelques soucis entre Totem et les sous-titres. Dommage (surtout que VLC est aussi mauvais, il va falloir que je mette mplayer juste pour regarder des films sous-titrés...)

Je suis ensuite passé à la réinstallation et à la configuration de mes applications, à savoir les plugins Firefox (pas de soucis, comme d'hab), et m'apercevoir que bon, le thème firefox était toujours aussi moche, mais rassurez vous, Firefox 3 gèrera les thèmes GTK. Fini les thèmes à la windows 98 :)

Paramétrage de Pidgin : bonne surprise, la séparation de google talk et de XMPP. C'est mal, me direz vous, mais moi je trouve ça pas mal. En plus l'icône est plus jolie. Par contre, toujours pas de support du protocole MSNP14, et donc des messages perso/musicaux sous msn. Peu grave me direz vous (vous dites beaucoup de choses vous quand même), sauf que plein de gens utilisent désormais les messages perso comme messages d'absence, et donc c'est pas génial quand on peut pas les voir. Une branche existe pourtant, j'avais une build sous windows qui le supportait, espérons que ce soit rapidement intégré en release.

Installation de Decibel comme player audio, c'est un régal. Seuls reproches à lui faire, le plugin last.fm demande l'ouverture du trousseau de clés à la première lecture, ce qui oblige à chaque fois à taper son mdp admin, ce qui est un peu relou (ah, je me fais signe que c'est parce que j'ai enclenché le login automatique dans GDM, à investiguer). Et les petits popups de notifications sont en bas à droite de l'écran, contrairement à tous les autres qui sont à côté de la zone de notification, c'est à dire en haut à droite. Dommage, mais pas gênant.

Support de ntfs : le support est fait en natif, cependant, j'ai du réinstaller ntfs-config pour que mes disques soient remontés au démarrage, et ne pas avoir à taper de mot de passe pour les monter. Aucun problème à l'utilisation.

eMule : aucun souci avec wine. J'ai pu relancer mon eMule windows sans aucun pb. Juste la configuration des répertoires à refaire. Quelques bugs graphiques subsistent, mais ils sont de longue date et ne gènent pas à l'utilisation.

Tuner TV : il marche pas bien du tout :) A configurer donc. J'utilise myFreeTv pour le moment, mais il n'est vraiment pas pratique à l'utilisation, et je peux pas voir W9 (et en particulier les simpson le soir ;) ), ni TF1 et M6 (bon ça c'est pas très grave).

Webcam : pas testé, mais vu que gaim ne supporte pas encore les webcams, ça n'urge pas. De toute façon elle marchait très bien sous dapper, je vois pas pourquoi ce serait pire.

Souris logitech avec plein de boutons : idem webcam.

Rapidité : un peu plus lent que le XP qu'il y avait d'origine, mais ce dernier a pris l'embonpoint classique de windows depuis un an (bin oui, avec un antivirus, un anti spyware, un parefeu, un anti truc et un anti machin forcément ça rame un peu plus...), donc à l'heure actuelle, ubuntu est nettement plus rapide.

En résumé, pour ces premiers jours d'utilisation, je suis super content de cette nouvelle version. De moins en moins de ligne de commande, des outils de mieux en mieux pensés et intégrés. Je la recommande chaudement à tous les gens qui font une utilisation "standard" de leur pc. Le seul point noir pour le moment est un plantage du net tous les soirs à 19h15 à peu près, qui m'oblige à redémarrer la machine. Je soupçonne network-manager et la freebox de me faire des choses pas claires dans le dos...

Getting things done : pour la suite, il me reste pas mal de choses à faire pour retrouver mes petits, à savoir :

  • installer un lecteur de newsgroups texte & binaires
  • finir de mettre en place tout le hardware, soit webcam, tuner tv, imprimante/scanner, apn, lecteur de cartes mémoires, souris de la mort, zapette du tuner TV
  • installer mythTv, et si j'arrivais à le faire marcher avec la télécommande du tuner tv ce serait bonheur, et si j'arrivais à avoir le multiposte avec (a priori possible avec la 0.20), j'atteindrais le fameux orgasme geekesque.
  • faire marcher Maple Story, mais malheureusement je pense que je vais être obligé de passer par VMWare
  • encoder un CD en mp3 (bon ça ça devrait pas être trop dur)
  • tagger mes mp3 (amarok ?)
  • trouver un remplaçant à yahoo widgets (gDesklets ? Screenlets ?)
  • me faire un beau bureau de geek, avec entre autres gnome-main-menu et avant-window-navigator.

Suite au prochain épisode... :)

Review de l'openSuSE 10.3

Ayé, j'ai migré de ma version 10.2 passablement transformée (un python spécial QT4, une installation des bindings QT pour .NET, et j'en passe et des pas mures). D'ailleurs, je viens de taper « mure » dans Grppglr pour vérifier l'orthographe, et la première suggestion était « bourgeoise vicieuses ». Donc dorénavant quand une pêche est à maturité, je ne dirais plus « cette est pêche mure », mais « cette pêche est une bourgeoise vicieuse ». Bref, revenons à nos moutons dans l'aspirateur.

Ma première impression de cette nouvelle mouture de la distrib Linux au caméléon est un peu douce/amère. Amère dans le sens où, dès l'installation on sent que les délais de release étaient super tendus. Je m'explique en disant que certains écrans de l'installation n'ont été internationalisés qu'à moitié, ce qui nous donne une partie des explications en français et l'autre en anglais. Je m'explique aussi dans le fait que même si Zen, le système de management des paquets sens faire un apt façon Novell mais qui n'a jamais vraiment marché, a été abandonné, le nouveau système n'est pas non plus exempt de problèmes. Pour preuve, l'applet KDE de l'openSUSE updater qui reste désespérément coincé en mode « Coin! Je peux pas vérifier s'il y a des mises à jour disponibles ». Enfin je trouverais probablement bien d'autres problèmes vu que je n'ai pas fini de faire le tour du propriétaire.

Pour la partie douce, même si le nouveau système de gestion de paquets n'est pas exempt de sushis au thon rouge, il est autrement plus réactif que la version précédente. La gestion des dépôts annexes est un plus intuitive (grâce à l'applet précédement citée). Le temps de boot a été considérablement réduit. Je n'ai pas fait de bench, mais je prend comme référence que j'avais largement de temps de me décider à aller pisser pendant le boot sur la version précédente. Même si c'est encore trop tôt pour qu'il soit réellement utilisable dans son ensemble, je peux jouer avec des bouts de KDE4 sans trop polluer KDE3. Et je suis sûr qu'il plein d'autres features super bien dans tous les coins mais je n'ai pas trop le temps de m'amuser à toutes les passer.

Voilà donc mon impression mi-figue, mi-raisin...Voilà donc mon impression fisin...Voilà donc mon impression guerai...Pff..Bref en une impression en demi-teinte, bleu orangée. C'est pas super, mais y a du mieux.

mardi 16 octobre 07

Decibel audio player

Decibel-logoPetite découverte ce midi sur le planet ubuntu, j'ai nommé Decibel Audio Player.

Quoi qu'est-ce ?

Il s'agit d'un lecteur de musique pour gnome, sa particularité étant de coller au mieux aux Gnome Interface Guidelines. Ce qui veut dire, en gros, que si vous trouvez l'ergonomie de gnome géniale, vous allez adorer ce lecteur, si vous la détestez, passez votre chemin...

Exit les trucs compliqués

L'interface du lecteur est ultra simpliste. Voyez vous même : Decibel-screenshot

Les fans d'amarok et autres itunes peuvent aller se coucher. Ca lit de la musique, c'est tout. Personnellement en plus, ça colle à ma manière d'écouter de la musique. J'écoute en général un album en entier, pas besoin de zapper, de playlists autogénérées basées sur ma notation des morceaux (que de toute façon je ne fais pas), bref, basique.

Mais quand même

Il y a tout un système de plugins, qui permettra de retrouver tout son merdier les fonctions que l'on ne veut pas perdre. En vrac, de quoi tenir à jour son profil last.fm, une icône dans la zone de notification, un popup quand ça change de chanson, un plugin pour avoir la chanson en cours en message dans son IM préféré... L'avantage est que tout est désactivable. On se retrouve donc avec un lecteur minimum qui colle pile poil à ses besoins.

Decibel est un lecteur encore jeune, mais il a, à mon avis, un bel avenir devant lui.

dimanche 16 septembre 07

Jouer avec DBUS est tellement plus plaisant que CORBA



J'y reviendrais plus en détails  bientôt.

- page 1 de 4